La Colombie-Britannique se raconte aussi en français !

Depuis quelques années, la Société de développement économique de la Colombie-Britannique (SDÉ) travaille avec le gouvernement provincial, le gouvernement fédéral et l’industrie pour renforcer le bilinguisme en Colombie-Britannique par le biais de ses activités en matière de tourisme.

L’aventure a commencé en 2012 quand la société a proposé à la communauté francophone de toute la province de lui fournir un atelier sur le tourisme culturel et patrimonial animé par Heritage Branch qui est la direction du Patrimoine du Ministère des forêts, des Terres, des Ressources naturelles et du Développement rural.  Par la suite, la SDÉ a placé sur son site en tourisme deux vidéos résumant l’atelier pour les absents, et a commencé à développer un répertoire des sites, lieux, personnages et expériences illustrant le patrimoine et la culture francophones en Colombie-Britannique, ceci avec l’aide de la Société historique francophone de la C.-B. et de l’Association historique de Victoria.

Mission du père Pandosy

Cet exercice lui a permis de remarquer que sur bien des sites attestant le rôle des Francophones dans le développement historique, culturel et économique de la province, il n’existait aucune interprétation ou brochure en français.  Pour exemple, la Mission du père Pandosy à Kelowna, où cet Oblat français aida à importer les premiers greffons de vignes et de pommiers, ce qui entraîna le début d’une production vinicole et fruitière qui est devenue aujourd’hui une des principales ressources économiques de l’Okanagan

À la suite de cette constatation, la SDÉ a publié un rapport évaluant le site, qui lui a servi de carte de visite pour sensibiliser la Province (Heritage Foundation, le Ministère du tourisme et le Programme des affaires francophones) et l’amener à s’investir financièrement dans la fabrication de panneaux d’interprétation et d’un dépliant en français sur la mission.

Chose faite : le site de la Mission du Père Pandosy est désormais bilingue, et, par la suite, quatre autres sites historiques le sont devenus, grâce à nos partenaires du gouvernement provincial : Kilby Historic Site, Yale Historic Site, Emily Carr House et Point Ellice House. Lire l’article à ce sujet.

Depuis lors, les projets et les implications de la SDÉ en la matière se multiplient, en collaboration avec la Province, l’industrie, le gouvernement fédéral et son partenaire RDÉE Canada.

Voici trois exemples de la façon dont le bilinguisme est devenu plus fort en Colombie-Britannique grâce à ses activités touristiques.

2.  Le Corridor patrimoniale, culturel et touristique francophone

Développé par la SDÉ avec son partenaire RDÉE Canada, et soutenu financièrement par Patrimoine canadien.  Il s’agit d’un ensemble d’éléments patrimoniaux, de produits culturels et touristiques francophones au Canada qui proposent aux visiteurs des services en français.

3. Le projet de reconnaissance officielle par la Province des lieux historiques francophones

Développé avec Heritage Branch, Heritage BC et le Programme des affaires francophones.   Le but du projet est de permettre aux Britanno-Colombiens d’en apprendre davantage sur les expériences et les contributions de la communauté francophone. Ces connaissances contribueront à jeter des ponts entre les cultures et à renforcer notre sentiment d’appartenance à la communauté, dans la mesure où plus de Britanno-Colombiens découvriront l’apport des francophones à la diversité, à la prospérité et au patrimoine de la Colombie-Britannique.

2019-06-26T14:56:07+00:00